5 questions à un ingénieur

13 décembre 2023
Retour au blogue

Le métier d’ingénieur·e mécanique est un rôle clé dans le processus de développement de produit chez Soucy. On te présente le parcours de Frédérik Bessette, ingénieur chez Soucy Sports Motorisés.

Évoluer au sein de la même entreprise

Bessette_Frederik_646

Diplômé en 2015, Frédérik a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur conception chez Soucy International. C’est à travers ses différentes expériences de stage que Frédérik a découvert sa préférence pour les entreprises qui fonctionnent avec l’agilité d’une PME et les ressources d’une grande entreprise pour développer des projets d’envergure. Il a choisi de travailler chez Soucy, car la division des expertises en filiales réduit la taille des équipes et favorise la proximité. Cela accélère le processus de développement des projets.

Après quelques années en tant qu’ingénieur conception, Frédérik est devenu chargé de projets, ajoutant la gestion de projets et de clients à ses responsabilités de conception. Depuis 2021, il occupe la fonction de chef de projets pour Soucy Sports motorisés.

Que fais-tu dans une journée typique ?

«C’est un poste très dynamique. Beaucoup de projets à suivre en parallèle en plus de la gestion!», nous mentionne Frédérik.

Le chef de projet travaille quotidiennement avec les ingénieur·e·s, les concepteur·trice·s et les prototypistes de Soucy Sports Motorisés. Ses tâches sont revues selon l’avancement des projets ou les besoins des clients. C’est pour cette raison qu’elles sont autant diversifiées. Dans son travail, Frédérik peut avoir à assurer les suivis des projets, diriger les ingénieur·e·s, les concepteur·trice·s et les prototypistes, rencontrer des clients, effectuer des vérifications de produits et accomplir différentes tâches administratives.

Comme les projets se chevauchent, Frédérik doit assurer le respect des délais. Il nous partage que les voyages d’affaires sont aussi une partie intégrante de son travail. «La majorité de nos clients chez Soucy Sports Motorisés se situent aux États-Unis. Je dois parfois me déplacer, pour mieux comprendre leurs besoins ou bien pour ajuster le produit.»

Quel type de profil doit-on avoir pour devenir ingénieur·e chez Soucy?

«Il faut assurément être une personne organiséee! Avec 5 à 6 projets en même temps, les choses bougent vite.» Frédérik explique que les délais peuvent parfois s’écourter, car le marché des sports motorisés est compétitif et en constante évolution. «La confiance est aussi une qualité importante. Tu dois croire en ton produit, en son efficacité et en sa performance.» Finalement, il souligne que le savoir technique demeure important, c’est la base du métier d’ingénieur·e.

Quelle est la formation pour devenir ingénieur·e?

Pour devenir ingénieur·e·s, il faut obtenir un baccalauréat en génie. Dans le cas de Frédérik, il a obtenu son diplôme en génie mécanique à l’Université de Sherbrooke. Ensuite, pour détenir le titre d’ingénieur·e, une personne doit faire partie de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). (En passant, chez Soucy, on paie ta cotisation à l’Ordre!)

Comme Frederik tu veux travailler sur des produits tangibles et excitants? Consulte nos emplois disponibles chez Soucy Sports Motorisés.

Articles associés
Expertises
5 questions à un concepteur
La conception de produit est une expertise in...
Lire plus
Expertises
3 caractéristiques intéressantes du caoutchouc fabriqué chez Soucy
Chez Soucy, de la transformation au moulage, ...
Lire plus
RH
30 ans de développement professionnel : 2 employés Soucy partagent leur parcours
Chez Soucy, nous avons à cœur le développemen...
Lire plus
RH
Chez Soucy Techno, la première année de service, ça se souligne !
En 2020, Soucy Techno a bonifié son programme...